Err

Vers de la grappe : pyrale (sparganothis pilleriana)

Historique


Sous la dénomination "vers de la grappe", on désigne généralement la cochylis et l'eudémis. Ces 2 lépidoptères de la famille des tordeuses ne s'attaquent qu'aux inflorescences et aux grappes de la vigne. Ces papillons doivent être combattus toutes les années, car en de ça des problèmes de qualité de récolte, il favorise l'installation et le développement de la pourriture grise, ils sont capables d'anéantir tout ou partie de la récolte. Lépidoptère de la famille des tordeuses.

Crédits : Francis DESCHANEL

Symptômes


C'est la chenille qui provoque des dégâts dévorant les feuilles, creusant des trous dans le limbe. Elle s'attaque aux inflorescences et aux grappes en incisant les pédoncules qui amènent un flétrissement. Elles rongent les jeunes baies. On peut dénombrer plusieurs chenilles adultes par ceps.

Biologie


Une seule génération par an. La pyrale hiberne sous forme de chenille dans un cocon déposé sous les écorces de la base des bras ou dans les fissures des échalas en bois. La sortie des chenilles débute en janvier dans le midi. La montée dans les pousses de la vigne se fait peu après le débourrement de façon très échelonnée. 5 stades larvaires, et une vie active de 40 à 50 jours. 4 mues dans les 10 à 12 jours; La femelle papillon pond de 100 à 400 oeufs, agglutinés par une substance visqueuse de 50 à 60 unités. Apparition des chenilles de fin juillet à début août qui se préparent immédiatement pour l'hivernage en tissant un cocon de soie blanche.

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.