Cigarier (byctiscus betulaex)

Historique


Le cigarier est un coléoptère présent depuis de nombreuses années dans les vignobles. Il causait autrefois de nombreux dégâts; il a perdu à l'heure actuelle de l'importance.

Crédits : Francis DESCHANNEL

Symptômes


Au débourrement on note sur les organes végétatifs des piqûres très irrégulières. 20 à 30 jours plus tard on observe la présence de " cigares " (feuilles enroulées) puis le limbe brunit et se dessèche. Une importante attaque de cigariers diminue l'activité des feuilles et au moment de la formation des grappes peut parfois entraîner une baisse de récolte. Mais c'est la destruction des bourgeons qui risque de créer le plus de dégâts. La larve n'entraîne aucun problème.

Biologie


L'adulte apparaît au printemps, il se nourrit d'organes végétatifs. Puis la femelle pond au printemps, 30 à 40 œufs et les dépose dans les nervures à raison de 1 à 6 par feuilles. La feuille ensuite s'enroule. La larve, ensuite se nourrit du " cigare " puis tombe au sol, se nymphose dans une coque puis devient adulte. Il reste dans sa coque jusqu'au printemps suivant.

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.