Cicadelle pruineuse (metcalfa pruinosa)

Historique


Ce ravageur qui s'apparente à une cicadelle est en réalité un fulgomorphe. Apparue en France dans la région de Marseille en 1986. Sa répartition dans le sud n'a fait que progresser ces dernières années. Elle est aujourd'hui présente dans une douzaine de département, les traitements dans certains d'entre eux sont justifiés du fait de l'ampleur du phénomène.

Crédits : S. CHARRIERE

Symptômes


On retrouve des jeunes larves groupées sur la face inférieure des feuilles surtout à la base des rameaux. Une migration vers les grappes s'effectue, les jeunes rameaux sont alors colonisés, les larves forment des manchons cotonneux de couleurs blanche. Métcalfa est sur un insecte piqueur et suceur qui s'alimente à partir de la sève et qui expulse un miellat abondant.

Biologie


Les œufs qui sont la forme de conservation hivernale sont pondus vers la fin du mois d'août. Ces œufs sont déposés dans les infractuosités des écorces. Les éclosions à partir du mois d'avril, très échelonnées peuvent se poursuivre jusqu'à la fin juin (5 stades larvaires successifs). Les larves sont blanches et aplaties, mesurent de 2 à 6 mm, elles sont recouvertes d'une cire protectrice blanchâtre et filamenteuse. Les adultes apparaissent mi - juillet et sont recouverts d'une pruinosité blanche qui masque leur couleur sombre et leur donne des reflets bleus - gris, ils sont souvent disposés en file indienne sur les rameaux.

Sensibilité


Pas de nouvelles informations, pas d'incidences en règle générale sur les fermentations. Il faut malgré tout rester très vigilant car la présence d'un miellat à la veille de la récolte, favorise l'installation de champignons saphrodytes pouvant engendrer un développement de pourriture acide et de pourriture grise. En règle générale pas de traitement du fait d'une population modérée. Toutefois dans l'attente de produits homologués les insecticides neurotoxiques visant la deuxième génération des vers de grappe présente une efficacité secondaire intéressante.

Condition favorable


Métcalfa est très polyphage, plus de 300 plantes hôtes sont concernées, dont la vigne mais aussi les vergers, les buissons, les ronces, etc.…

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.