Err

Brenner (pseudipezicula tracheiphila)

Historique


(ou rougeot parasitaire) Maladie s'étant beaucoup développée pendant la seconde guerre mondiale avec la pénurie du cuivre.

Crédits : Aventis

Symptômes


Les dégâts débutent au printemps par les feuilles de la base. Des tâches apparaissent. Elles sont jaunâtres, puis brunâtres avec un pourtour jaune - vert pour les cépages blancs et bruns, avec un pourtour rouge violet pour les cépages rouges. Les tâches grandissent et les feuilles de la base finissent par tomber. Les grappes arrivent à s'échafauder. Cette chute des feuilles peut entraîner un affaiblissement des souches, du millerandage, de la coulure, et même un dessèchement des grappes pour une attaque précoce.

Biologie


Ce champignon est un ascomycède qui passe l'hiver sous forme de mycélium dans les parties végétatives parasitées tombées au sol. Il y vit en saphrodyte. Au printemps les asques projettent les ascospores. Ils germent dès qu'ils sont au contact de l'eau, la contamination des organes végétaux est rapide. L'incubation est longue (3 à 4 semaines).

Sensibilité


(liste non exhaustive) Très sensibles :

  • Carignan
  • Cinsault
  • Chardonnay
  • Roussanne

Peu sensibles :

  • Alicante Bouschet
  • Aubun 
  • Grenache
  • Merlot

Condition favorable


Hiver froid et sec, sensibilité des cépages. Méthodes culturales, absence de traitement cuprique précoces.

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.