Black rot (guignardia bidwelli)

Historique


Le black rot s'attaque à tous les organes herbacés de la vigne, surtout en phase de croissance active.

Sur feuilles : De nombreuses petites tâches circulaires, tout d'abord grises qui prennent une teinte feuille morte sur les deux faces, bordées d'un liseré brun foncé. Aprés trois ou quatre jours, on aperçoit sur la face supérieure de petites pustules noires disposées de façon concentrique vers la périphérie de la tâche, ce sont les pycnides. Les feuilles âgées sont moins receptives que les jeunes feuilles.

Sur rameaux : tâches allongées, coloration brun noir recouvertes de pycnides. Sur baies : les attaques sur grappes ont généralement lieu aprés la floraison. Les baies sont contaminées à partir des pycnides présents sur des feuilles malades situées au-dessus d'elles. La sensibilité des baies est trés importante du stade " nouaison " au stade " fermeture de la grappe " , cette sensibilité diminue progressivement en s'avançant vers le stade " véraison " grâce à l'augmentation de la richesse en sucre, à l'intérieur de la baies. Manifestation de la maladie sur baie : Tout d'abord on constate la formation d'une petite tâche circulaire décolorée qui devient rouge livide, au bout de deux ou trois jours flétrit et se desséche. Elle devient par la suite noire avec des reflets bleutés recouverte de pycnides donnant un aspect rugueux à la surface de la baie. Les grappes les plus touchées sont impropres à la vinification.

Symptômes


Le champignon se conserve durant l'hiver sous forme de périthèces sur les baies et les rameaux tombés sur le sol. Après maturation des périthèces, il y a éjection des ascospores. La germination des ascospores demande de l'eau, l'optimum de température se situe aux alentours de 27°C, par la suite la création de mycélium va s'organiser dans la feuille provoquant la naissance de la future tâche. Au bout de 12/15 jours, les cellules des tissus sont détruites produisant ainsi les tâches brunes caractéristiques de la maladie. Certains filaments vont se pelotonner en petits amas formant les pycnides. Les pycnides vont lâcher à leur tour le cirrhe, que la pluie va dissoudre libérant les spores. La durée d'incubation est variable en fonction de la température. 20 à 25 jours en avril pour 10 à 12 jours en juillet.

Condition favorable


Un climat humide (façade atlantique). Le champignon est moins exigeant en températures que le mildiou, 9°C suffisent. L'eau liquide est nécessaire à la germination des périthèces. L'éclairement joue un rôle déterminant sur le déclenchement des contaminations primaires. Certaines façons culturales, comme le désherbage chimique, entraînent une maturité plus groupée et plus précoces des périthèces issues des baies malades traînant sur le sol et non enterrées. La machine à vendanger qui laisse les grains malades. L'utilisation des spécialités homologuées contre le mildiou, mais pas suffisamment efficaces sur le Black Rot.

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.