Teigne de l'Olivier (prays oleae)

Historique


Ce sont les larves, d'un papillon long de 6 à 7 mm gris argenté qui effectuent de nombreux dégâts sur les oliviers. 

Symptômes


La consommation des organes floraux rend la fécondité impossible. Les dégâts sur fruits se manifestent par 2 chutes successives. Une première en juillet et une deuxième en septembre - octobre, due à la galerie creusée vers le pédoncule quand la larve quitte le fruit.

Biologie


L'adulte est un papillon de 12 à 14 mm. La larve est une chenille de couleur variable, claire, parfois tachetée de rouge, avec une bande latérale et mesure 6 à 8 mm. Le cycle annuel est une succession de 3 générations. La première au printemps, est anthophage (se nourrit du calices des fleurs). La deuxième en été, est carpophage (consomme la graine à l'intérieur du noyau). La troisième est phyllophage (feuilles de l'olivier) et passe l'hiver dans l'épaisseur de la feuille pour donner au printemps suivant les adultes de la première génération.

Condition favorable


Les conditions humides peuvent introduire une destruction de la floraison quasi totale. 

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.