Tavelure (venturia inaequalis et venturia pirina)

Historique


La tavelure est certainement le champignon le plus craint dans les vergers de pommiers. En ce qui concerne le poirier et les cerisiers, le risque de tavelure est bien moins important.

Symptômes


Sur feuillage: apparition de tâches à la face supérieure des feuilles sur pommiers et face inférieure pour le poirier. Les nouvelles tâches sont de couleur vert olive, d'aspect huileux. En vieillissant elles se dessèchent, la couleur vire au brun et elles se craquèlent.Sur bourgeon : Développement à l'intérieur et à l'extérieur des écailles, les symptômes n'apparaissent que sur les feuilles issues de ces mêmes bourgeons.Sur fleur : Sépale, ovaire et pédoncule peuvent être atteints.Sur fruit : des tâches de couleur brune en relief apparaissent. La partie touchée se développe moins rapidement créant une légére dépression, déformant le fruit.En vieillissant les tâches se craquélent.Sur bois : Suite à une très forte attaque, des chancres peuvent se développer.

Biologie


La conservation hivernale du champignon se fait sous forme de mycélium et de périthèces sur les feuilles mortes au sol, de pustules dans les chancres de conidies libres dans les bourgeons.A la fin de l'hiver, les périthèces arrivés à maturité s'ouvrent et laissent échapper les ascospores.Après dissémination par le vent et la pluie, ils vont se développer sur les organes verts (stade C3). Ce sont les contaminations primaires. Si les contaminations primaires sont contrôlées ( pas de tâches) le risque est terminé. Sinon les tâches vont libérer des conidies, ce sont les contaminations secondaires qui vont se perpétrer durant tout le cycle végétatif.

Condition favorable


La germination des ascospores et conidies a besoin de conditions d'humectation du feuillage, de température et d'hygrométrie. Le suivi des conditions s'opère à l'aide d'un thermo humectographe. Il est important de tenir compte du niveau d'inoculum de l'année précédente.

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.