Err

Les Chancres

Historique


Le chancre bactérien ou gommose bactérienne du cerisier doux est causé par une bactérie du genre Pseudomonas. L'importance économique de cette maladie est difficile à chiffrer parce que non seulement elle réduit les rendements en faisant mourir les boutons à fleurs ou à bois, mais elle blesse aussi sérieusement l'arbre, dont elle entrave la croissance. La réduction des rendements attribuable à la mort des boutons, à elle seule, entraîne des pertes de 10 à 20 % en moyenne par année. Au cours des années d'infections massives, qui ne sont pas rares, les pertes peuvent dépasser 50 %. L'ampleur possible des pertes s'observe le mieux dans les jeunes cerisaies où la maladie peut tuer 10 % des arbres ou plus et entraîner une baisse substantielle de rendement chez les arbres survivants.

Symptômes


Les champignons du chancre se développent et libèrent leurs spores lorsque les conditions de température et d'humidité sont propices.

Le champignon apparaît sur les plaies sous forme de moisissures blanches qui provoque de petites boursouflures sur l'écorce de l'arbre causant des distorsions. Sur les rameaux, la plaie grossit progressivement jusqu'à entourer complètement le rameau et empêcher la sève de passer. Le rameau ou la branche finit alors par se dessécher puis mourir, ou par se rompre. Sur le tronc, la plaie commence par des craquelures qui s'agrandissent ensuite pour former de larges plaies boursouflées.

Les dommages vont de la réduction du volume de bois marchand pour les plantations à vocations commerciales à la mort de l'arbre.

 
Distribution de produits phytopharmaceutiques à des utilisateurs professionnels et non professionnels.